Animaux magiques - François Le Diascorn

Horses

J'ai toujours aimé les animaux, bien qu'ayant été mordu à l'âge tendre de quatre ans par un vieux dindon que je voulais caresser ! Bien plus tard, en 1977, en Irlande, dans une foire, je me suis trouvé face à face avec trois chevaux blancs qui ne semblaient plus qu'en former un seul. Mais je ne fus pas assez rapide pour saisir en photo cet instant. Les chevaux changèrent de position. J'essayais de leur parler pour qu'ils se tournent à nouveau vers moi mais rien n'y fit. J'allais abandonner quand, miraculeusement, comme s'ils avaient compris ce que je voulais, les trois chevaux se remirent dans un alignement parfait. Cette fois-ci je ne manquais de déclencher. Ce fut le début de ma passion photographique pour les animaux. J'étais séduit par le monde imprévu, mystérieux des bêtes. Des lors mon but a été de faire l'inventaire d'un zoo imaginaire, de faire sortir les animaux de leurs cages pour les mettre dans mon appareil-photo. Je me suis mis donc à parcourir les zoos du monde entier, en Europe, en Asie et surtout en Amérique où il y a des parcs superbes qui protègent les espèces en voie de disparition.

 

C'est en poursuivant ce travail que l'idée d'un projet texte-photo est née, l'idée de faire parler en quelque sorte ces bêtes qu'on regarde le plus souvent avec un sourire indulgent sans trop réfléchir à notre parenté à tout ce qui nous lie à eux, sans trop réfléchir non plus à tout ce qui nous sépare maintenant d'eux. Alors, j'ai demandé à l'écrivain Guri Duncan qui connaissait bien mes photos de me faire quelques petits textes pour ces chers animaux, ce qu'elle a fait. Puis nous avons fait appel à sa cousine-calligraphe, Diana Stetson, afin de marier visuellement textes et photos.

 

Les Animaux Magiques est donc le résultat de cette étroite collaboration entre un photographe, un écrivain et une calligraphe. Notre bestiaire répond plus à la logique de la magie qu'à celle de la raison. Un univers où les baleines peuvent danser, les chevaux avoir trois têtes, les pingouins former une escadrille (mais bien sûr pas de dindon dans cette arche de Noé !), un bestiaire qui veut faire aimer à tous le monde étrange, cocasse et magnifique des animaux.

 

 

 

 

 

François Le Diascorn

Descriptif technique

Photographies : Noir et blanc

Descriptif : 36 tirages 30x40 montés sous marie-louise 40x50

 36 calligraphies 30x40 montés sous marie-louise 40x50

 1 tirage 30x40 (portrait des trois artistes) monté sous marie-louise 40x50

 3 textes 30x40 montés sous marie-louise 40x50

Conditionnement : 2 valises

Valeur d'assurance : valeur par photographie, calligraphie, texte : 700 € / valeur globale : 53 200 €

Tarif de location : Nous contacter

Commentaires : Prévoir l'encadrement

Top